samedi 30 avril 2011

Le pédé à chat



C’est quand même incroyable d’avoir à le rappeler : cats are cunts. Désormais, même les gens les plus intelligents se montrent des images de chats sur leurs iPhones. On a beau leur dire que c’est une des plus grandes arnaques intellectuelles des temps modernes, ils le savent et répondent Ben oui, c’est comme ça, get used to it.

NOT. A cause des chats, Youtube est devenu payant. Vous avez vu ces pubs de 20 secondes qu’ils nous infligent maintenant au début de chaque vidéo de Justus Köhncke ? Quand la moindre vidéo avec un chat au piano fait 6 milliards de hits (OK j’exagère) c’est le média lui-même qui change parce que s’il n’y avait pas eu ces chats, il n’y aurait pas eu un tel succès capitaliste et on n’aurait pas passé la première décennie du siècle sous le signe du chat qui se casse la gueule, puis qui recommence le même truc, con comme il est. C’est tout un média qui bascule alors sous le signe d’un animal en particulier, et pas le plus gentil en plus, c’est celui qui porte plein de germes de maladies particulièrement sournoises. A l’époque du sida grave, il était fortement conseillé de ne pas vivre avec des chats, des oiseaux et des poissons qui transportent tous les merdes du monde moderne (d’ailleurs c’est logique puisque le chat mange les oiseaux et le poisson).

Là, aujourd’hui, c’est Tumblr. Il y a encore 4 mois, il y avait 10 chats sur ce nouveau réseau social, pas plus. Aujourd’hui, ils sont de plus en plus nombreux, même sur les Tumblr de pédés. Personnellement, j’ai décidé d’une nouvelle règle de comportement : ne plus suivre un mec qui met des images de chat sur son blog. Je trouve ça atrocement pas masculin. OK, on laisse ces idioties aux filles de 12 ans. Mais un mec de 30 ans qui met une photo de chat sur son profil FB, c’est juste un surrogate marker pour crétine. Même s’il met des photos géniales par ailleurs.

Pour moi, un chat ça sert à attraper les souris. Comme il n’y a plus de souris dans le monde moderne (enfin, vous croyez), le chat est devenu un membre de la famille. Quand on est gay, c’est un symbole si envahissant que ça fait du mec un « pédé à chat ». Le mec qui va vivre jour après jour avec l’odeur du pipi et qui te jure que ça ne sent pas mauvais parce qu’il sait comment laver la litière pour qu’elle reste propre. Oui, c’est cela, c’est comme le mec qui a un labrador de 6 mois et qui sait comment faire pour que les pieds de chaise en bois de sa cuisine ne soient pas réduits à des allumettes. On connaît. Le pédé à chat, c’est celui qui s’imagine que ça ne nous dérange pas qu’il se comporte comme un félin quand il te fait une pipe ou, pire, qu’il invite le chat sur le lit pour qu’il puisse participer en regardant. Berk. Le pédé à chat, c’est celui qui va vivre avec l’odeur du ronron qui sèche dans la soucoupe parce que cet idiot de minet n’est pas foutu de finir son repas (c’est d’ailleurs un des rares animaux à faire ça, on n’a jamais vu de fourmi se dire « Ah tiens, je vais prendre la moitié de ce grain de riz et je viendrai prendre le reste dans 4 semaines »).

Ce que l’on n’accepterait jamais de son enfant, on l’accorde au chat. Le pédé à chat, c’est celui qui sera OK pour dépenser des centaines d’euros pour faire un scanner d’animal pour un bobo qui reste à diagnostiquer, j’attends impatiemment le concept de coloscopie féline, de chirurgie réparatrice pour museau ou d’IRM pour chat de gouttière, une sorte d’oxymoron en soi. Le pédé à chat, c’est celui qui ne sait plus quand il faut arrêter vraiment les frais et piquer cette putain de bête car elle souffre là et qui se prend pour un « protectionniste » doublé d’un « humaniste » (voir le très bon article du NYT du 11 mars dernier). Le pédé à chat, c‘est celui qui lui offre plus d’affection qu’à son propre mec (une manifestation de névrose totale selon moi qui appartient à la classe des « dominionistes) et qui est la source de nombreuses disputes conjugales. Enfin, le pédé à chat, c’est celui qui a besoin d’un animal de compagnie pour ne pas péter un câble face à la vie et la société et au lieu d'être un mentsch ou d’acheter un chien, ce qui est toujours plus masculin (et encore), c’est celui qui va chercher la solution la plus simple, la méchante petite bestiole qui engage à moins, qui prend moins de place, qui est facile à transporter dans le train (même si c’est un tue l’amour total).

Pour moi, un mec qui a un chat, même s’il a une bite de 25 cm, c’est comme si sa bite ne faisait plus que 20 cm. C’est rogné aux angles. Ca rabote la personnalité. C’est des discussions incroyablement ennuyeuses. C’est much ado about nothing. C’est something recherché mais pas vraiment. C’est le mec qui s‘est fait avoir à la SPA alors qu’il aurait pu envoyer 20 euros en Afrique à une personne qui en a VRAIMENT besoin. C’est se satisfaire d’une structure de poils alors qu’il y a 200 types de chats et pourquoi tu vas prendre celui-là pitite connasse alors qu’il y a un Assyrien sur le marché pas loin de chez toi ? Ah oui, toi tu as choisi le gros chat persan blanc à la Alice aux Pays des merveilles qui a tellement de poils qu’il se chie et se pisse sur lui-même, c’est haram. En fait, le mec à chat, c’est celui qui reste tellement chez lui devant l’ordi à regarder des chats sur le câble, Youtube, FB, Twitter, Tumblr et même LinkedIn qu’il a aussi besoin d’un chat sur les genoux (bonjour les hémorroïdes, l’effet secondaire assuré du chat) ou pire, carrément sur l’ordi puisqu’il est toujours branché et donc chaud.

Le pédé à chatte, je veux même pas en parler tellement je trouve ça zarbi. C’est celui qui croit qu’il va avoir des petits chatons et ça remplacera le mari et les enfants qu’il n’a pas parce qu’il ne s’est pas pris par la peau du cul pour trouver le mari et avoir des vrais enfants mais c’est à cause de la société qu’est homophobe hein. Je me demande en moi-même : Delanoë a un chat ? Passons. Le pédé à chat, c’est celui qui répond aux questions d’un bloggeur de chat, qui pose réellement des questions du genre : « Et pourquoi tu l’as appelée Philistine ? » et qui trouve normal de publier ça comme si on parlait d’un être humain. Ca ne le dérange pas de savoir que les animaux de compagnie affectent la hiérarchie de la famille, son rythme social, son entourage. Les animaux sont tellement mal élevés de nos jours que l’on les laisse gueuler comme les enfants. Et des fois, à Paris, vous entendez des chats dans les appartements qui font plus de bruit que leurs maîtres. Sick. Totally sick, man.

En 1995, je me suis juré que je ne tomberais plus amoureux d'un mec à chat, même si le mec est une bombe. Souvent, le chat est laid, il est gros et vieux, il a les yeux qui coulent et il a un nom d’humain. OK, c’est parfois drôle, quand votre mec n’est pas là ou qu’il est dans la cuisine et qu’on fout une torniole au chat parce qu’il vous regarde en chien de faïence. C’est presque aussi jouissif que lorsqu’on a mis du Tabasco dans l’eau de sa soucoupe. Trois ans après, je suis allé voir sur le site du mec et il avait toujours son chat, encore plus vieux et avec une flaque d’eau sous lui à cause des yeux qui coulent. Je me suis dit que ce mec qui avait des idées précises sur les do's & don’t de tout dans la vie avait un sérieux angle mort dans son axe de direction.

Pour moi, un chien est un animal qui doit être habitué à dormir dehors le plus souvent possible (enfin pas les petits chiens, je suis pas un monstre) car il doit garder la maison, parce qu’il est résistant, qu’il aime ça en plus parce qu’il écoute tous les petits bruits de la nuit, à condition qu’il ne pleuve pas et qu’il ne gèle pas. En tout cas never never never dans la cuisine et dans la chambre.

Bref, il y a un tel délire sur les chats dans la culture pop moderne que si vous voulez avoir du succès, c’est comme Lady Gaga, il suffit de se mettre un chat entre les jambes et vous êtes assuré de pulvériser tous les records de vente, ever. Et ça va continuer car ce n’est pas une mode, c’est un signe des temps qui durera longtemps puisque les parents sont si crétins qu’ils offrent des chats à leurs enfants pour aller avec le stylo Kitty et qu’ensuite les enfants achètent d’autres chats pour tenir compagnie à leurs poupées et tout ça grouille ensemble et the family that cats together stays together. C’est l’industrie agroalimentaire qui se frotte les mains et Monsanto qui fait une herbe à chats transgénique et la boucle est bouclée puisqu’il faut plus de bètes pour nourrir les bètes et vous avez compris ma démonstration.

Ca fait partie de la métrosexualisation du chat, le chat n’a pas un engagement politique contrairement au chien (de garde, de police, de chasse, d’attaque, etc.). c’est un handicap pour bouger, pour être libre, pour partir demain matin si on veut. Un chien te suit, mais c’est toi qui suis le chat – et tu dois le porter en plus le connard! Et il lui faut 2 jours pour "décompresser" !

Je dis tout ça et ce sont mes derniers mots puisque demain je serai mort, mordu de partout par tous les chats de mon village. Je sais que je prends de très grands risques politiques face au courroux que ne manqueront pas de provoquer tous ces propos médisants sur les Lol Cats. JE SAIS que les Lol Cats sont très importants dans votre vie. Vous les utilisez comme ringtones, for fxxxsake. Mais je suis là, seul contre l’adversité féline et je dis fièrement : « Donnez-moi un homme sans chat ! ».

PS : Parce que je me sens incroyablement isolé et j’invoque à moi les forces du bien pour me sauver de tous ces Lol Cats qui débarquent dans ma vie, au point où même mes amis m’envoient des chats par mail uniquement pour me narguer et certains tentent même de m’attirer vers une Scientologie du Chat en me parlant de la mythologie du chat égyptien ou, pire, de la psychologie franchouillarde du chat dit de gouttière. Il am calling you au secours ! C’est un peu comme ces folles qui se promènent à 4 pattes sur le lit en miaulant vers vous avec la patte devant et qui ronronnent à la Eartha Kitt en disant ; « Je suis LA féline ! »
HELP !!!! Et c’est quoi aussi, cette mode de la panthère qui revient depuis 2 ans, vous regardez d’un œil distrait des photos de clubbing gay et tout à coup il y a une panthère qui apparaît. Le mec est entièrement habillé en panthère. Même au studio 54 il n’y en avait pas beaucoup! Nous voila devant la félinisation de la société, phrase zémourienne du jour car nous devons nous lever, ensemble, et nous préserver de tous ces Lol Cats et de leurs prières de rue ! Voulez-vous vivre à jamais avec des poils de chats coincés dans le clavier de votre ordi ? Oh merde, ton chat ne vient pas de pisser sur ton iPad, là ?
Miaou.

44 commentaires:

brol a dit…

Ça doit être super flippant de s'estimer en compétition avec un chat... Tu le vis mal manifestement.

Anonyme a dit…

Ah, ça fait plaisir de voir un tel machisme s'exprimer, et in english made in branchouille qui plus est ! On appréciera surtout la remarque concernant les 5 cm de bite en moins à cause du malheureux matou. Enfin, 20 cm, ça reste quand même honorable. T'as raison, un chien ça le fait vachement plus (un teckel, ça rajoute des cm ?). Je ne sais pas ce qu'ils ont chez Rezo de recommander ce type de diatribe...

Anonyme a dit…

Un indécrotable hétéro de passage (aléatoires) rezo oblige, qui est raide dingue des chats. Même si je m'inscris en faux par rapport à la plupart des idées exoprimées dans ce qui s'apparente à un jovial coup de gueule, je me suis bien marré, tantôt et partage néanmoins cette instrumentalisation éhontée dont mes salopards adorés font malheureusement l'objet, Hello Kitty et toute cette sorte de merde!! Je ne vais pas insister, impossible de convertir un amoureux des chiens - que j'apprécie aussi, au demeurant, cependant qu'il faut tout de même être d'une sacrée mauvaise foi pour juger le chat stupide... Je sais, suis pas très très crédible sur le sujet, je les aime trop, mais je pense malgré tout, que le chat, par ses traits de caractère en particulier reste un des "animals" les plus intelligents qui soit. Si, à l'inverse du chien qui lui répondra à tes moindres desiderata tout au moins s'il est dressé comme il faut, le chat ne le fera pas, pour la simple et raison suffisante à ses yeux, qu'il n'a tout simplement pas envie !

C'est cette indépendance à toute épreuve, ce détachement de toutes les formes de contingences particulières, sa capacité de s'adapter aux plus sordides situations qui en fait un être exceptionnel!

Il est communément admis et "scientifiquement prouvé" comme le veut l'expression que le chat détient l'instinct de conservation le plus développé qui soit.

autre petite remarque, assez fondée celle-là (même si elle n'est pas systématiquement prouvé, ça se saurait...) on trouve le chien plus certainement, sinon chez les fachos, du moins chez les moins amoureux de l'ordre. Alors que la chat (Chat noir) est un des symboles adoptés par les anarchistes.

Sur ce, vais allez nourrir mes bêtes!!.... lol

fille de Pau a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
fille de Pau a dit…

Vaut-il mieux un PD qui aime les chattes ou bien une lesbienne qui a DU chien ??
J'hésite encore !

Jujupiter a dit…

Il est drôle ce billet!
Mais il faut reconnaître que les pédés à chien, c'est vraiment pas mieux.
D'abord parce que c'est un alibi pathétique pour se rendre sur un lieu de drague. T'as envie d'aller dans les bois pour baiser, ben, vas-y, ne te sers pas de ton chien pour te dissimuler auprès de tes voisins. Surtout qu'ils savent très bien pourquoi t'y vas. Et puis pense aux mecs que tu vas rencontrer là-haut, tu vas avoir l'air con quand tu seras en train de branler un mec d'une main et tenir la laisse de l'autre.
Ensuite, c'est une technique de drague vraiment trop facile: "Nos chiens se sont reniflé le cul et puis, bah, ha ha, une heure après, on les imitait!" Combien de fois je l'ai entendue cette blague pourrie?
Parce que les chiens, c'est ingérable. Il faut les laver tous les jours parce qu'ils puent, les promener parce qu'ils veulent sortir, c'est pire que des gosses. Et puis avoir une discussion avec un mec qui a chien, c'est impossible. Il n'y a pas une seconde sans laquelle le propriétaire s'exclame "Médor arrête d'aboyer!" "Médor ici!" "Médor couché! J'ai dit couché! Mais allez, couché! Cou-ché! Hé! Couché! Hé! Qu'est-ce que j'ai dit?" (Et je vous la fais courte.)
Parce que les propriétaires de chiens croient vraiment que ces bêtes, dont la boîte crânienne doit contenir plus de capteurs olfactifs que de neurones, les comprennent vraiment. "Quand je lui ai dit que Carré Viiip, c'était fini, il a plissé ses petits yeux..."
Bon, j'crois que je n'ai pas besoin d'aller plus loin.
PS: je n'ai pas de chat et je déteste LOLCATZ.

Jujupiter a dit…

PPS: je parie que ce billet va engendrer bien plus de commentaires que tous les autres!

Anonyme a dit…

Pattes de velour, yeux d'agate ou d'émeraude, le chat est une précieuse. C'est certain. C'est aussi un animal social. Ce qui explique certainement le goût qu'il peut susciter en tant qu'animal de compagnie. Pourtant ne serait-il pas aussi, dans notre société ultra clinique, ultra disciplinaire le derniers bastion de notre "animalité" ? Serait-il ce le chainon manquant entre le naturel et le culturel ? Il serait intéressant de connaitre quelles sont nos similitudes avec les sociétés qui vouaient un culte aux chats. Phénomène, hype ou révolution que se cache-il derrière ce goût pour le chat ? C'était un communiqué de CQFD

Didier Lestrade a dit…

C'est pour RIRE. Rezo l'a mis parce qu'ils ont le droit de rigoler de temps en temps eux aussi.

xaccrocheur a dit…

That's just plain fun. J'adore les chats, moi. Je vis au Maroc, yen a plein la rue, j'adore. Je leur achète une vache qui rit quand ils ont trop la dalle. Ils sont trop chouminoux quand ils sont petits, et trop badass aussi des fois, des putains de mâles râblés qui gardent la poubelle, mortel.

Mais pas de ça chez moi. Un chat, le problème, c'est qu'il va s'habituer à ce que tu lui prenne sa liberté. C'est pas cool de prendre un chat chez soi, c'est méchant pour lui, c'est méchant pour toi, pour tes potes, pour les gens que tu aimes, c'est à chier, c'est fin de race, toutes les races, félines, humaines. C'est nul.

Je pense que les chats sont vaguement télépathes. Sans déconner, je pense qu'ils ont des trucs. Mais ça n'autorise pas toutes les dérives lamentables des GENS à chat.

Ton chat ne t'aime pas. Sois sur de ça, et surtout pas de l'amour que tu crois naïvement qu'il te porte, et surtout pas, encore moins, de celui que tu lui portes *toi*. Et c'est pas grave. No biggie. Ya bien que toi pour t'en faire cette migraine, déjà un humain qui meurt c'est amdullah, mais merde un chat ? OK, vas-y, pleure, take it easy. Je t'en achèterai un autre. Yen a plein la zanqa. C'est gratos ! :)

Anonyme a dit…

en même temps, les chats chez les pédés, c'est la faute au gouvernement; s'il autorisait l'adoption, les pédés trentenaires remplaceraient les discussions sur les chat, par des photos de la première couches culottes de leurs bambins. Et enfin, on sera devenu égaux, on sera devenus des hétéros qui s'enc_lent. :-)))

Anonyme a dit…

En vrac (comme moi, j'viens de passer la nuit à dormir dans un fauteuil à 7,75m de mon plumard), n'importe quel animal domestique dans l'habitat c'est grave contestable, ridicule, malsain et un peu ignominieux. Oiseaux, poisson, chien, chat, singe, cochon, tigre,lapin nain, facho domestique, blatte à poil long, gerbille, phasme, petit pot-niais, girafe naine, plante carnivore...J'ai été élevé avec une chienne (briarde stocma)gros big-up quand je me souviens d'elle (elle m'a appris à marcher sur mes deux pattes), tête la première j'ai pris un chat peu de temps après que ma fille soit née il y a dix-sept ans déjà (un noir & blanc de Louvier ils sont tré naintéligent ceux là si si)bon maintenant que je commence à être con autrement(vieux)je pense que c'est une vilaine consolation d'une arnaque que l'on renonce à combattre. L'humain depuis la révolution industrielle s'étant fait déposséder de son territoire et encore plus domestiquer lui-même il s'est empressé d'emprisonner à son tour des espèces plus faible, ceci n'ayant strictement rien à voir avec l'ancien partenariat de subsistance Homme/Animal de nos bucoliques campagnes d'autrefois. Je ne m'étendrais pas (nan je dors assis dorénavant)sur l'ignominie des pitit chefs de camps de concentration pour animaux en appart (tu le sens mon gros poing gode-ouin) car 17 secondes de réflexion suffisent amplement pour admettre qu'une bestiole à besoin d'un biotope (l'anthropoïde aussi...)...et de liberté. Mais là je sens les limites de mes forces de nouveau-vieux car on est sur le seuil d'un débat sur l'urbanisme/la nef-rose de l'humain occidental/la société marchande...bref tout ce qui ne marx pas. Méthode "rue Gama" (boucher toutaché inside) ça donne quartier ou village bagnole out, greffier & clébard galérant, on leur file les restes et on se solidarise en période de gel pour se tenir chaud (chat sur les genoux, chien sur les pied, givre au carreau ça pète). Mais quid de l'industrie alimentaire, de l'herbe à chat Monsanto, de l'effet Prozac pour les zombies urbains...Poutine de bourdel de marde c'est la révolution là.
Bon sinon les mêmeHosexuel vous gavez avec vos contorsions sur l'esthétique, hein.
tOrDrELoRdRe.

Didier Lestrade a dit…

Fille de Pau, réponse à ta question : ben une lesbienne qui a du chien pardi

Didier Lestrade a dit…

Jujupiter: oui les pédés à chien c'est pas mieux mais si j'écris un texte sur ça, je perds 95% de mes meilleurs amis et ça je peux pas me le permettre

Didier Lestrade a dit…

Xacrocheur, I love you, et Anonyme en dernier, t'es le plus drôle. Tu veux dire que tu dors sur la canapé à cause du chat qui t'a mis dehors de ton lit? Quand même pas nan? Kill the bitch

David Burlot a dit…

T'as raison, ça marche avec chez les hétéros

Anonyme a dit…

nan nan j'ai plus de bestioles à domicile, je suis très satisfait par les rencontres fortuites avec les chats qui galèrentedit dans mon jardin, les hirondelles qui reviennent du bled, les chauve-souris batcave et les ver de terre dans mes plates-bande (ils finiront bien par m'apprécier...), j'ai juste voulu regarder un film mexicain tard hier soir mais c'est plus de mon âge et j'ai fini par ronpiche comme un sac sur mon fauteuil. 6h24 oiseaux soleil courbatures, café, Lestrade, voilà.
tRdRLrDr.

DIdier a dit…

Quel film mexicain? Je les adore tous

drex a dit…

J'ai bien ri merci ! J'ai un chat depuis 10 ans presque et c'est la dernière fois que j'en prends un (sauf si j'ai une baraque, il pourra aller où il veut). Comme le dit bien xaccrocheur, un chat enfermé c'est cruel. Sinon, je connais un couple qui ne communique quasiment qu'à travers leur chien ou presque et c'est effectivement terrifiant en plus des cris pour lui dire de se coucher ou de venir au pied etc...

Jujupiter a dit…

Ha! Avoue! Avoue que tu as choisi une cible facile!!

DIdier a dit…

oui je voulais rigoler sur les lol cats surtout mais quand on touche aux chats, les gens le prennent au premier degré

Anonyme a dit…

Los batardos
T

trouvé sur le net a dit…

La Queue du Chat (DAGO)

Elle est balancier sur la branche traîtresse
La caresse rendue à la main qui caresse
Elle se fait souris pour les jeux du chaton
Ou se gonfle soudain ainsi qu'un gros bâton.

Elle marque la joie ou bien la méfiance
Elle est le métronome imposant sa cadence,
Au visage du maître à l'heure des mamours
Elle se fait moustache et collier tour à tour.

Anonyme a dit…

Curieux ces tics d'écriture qui consistent à ponctuer régulièrement ses phrase par une expression en anglais histoire de se la jouer moderne (pardon, je devrais dire young urban). Outre que c'est désespérément quelconque et caricatural, c'est surtout totalement inepte et ridicule et finit par discréditer l'ensemble du propos par simple réaction épidermique (garantie sans poils de chat pourtant)

Zlotzky

DIdier a dit…

ben oui ça fait 30 ans que j'écris comme ça donc si tu débarques c'est tant mieux pour toi

xaccrocheur a dit…

wow, the L bomb ! :)
I love you too honeybunny.

Moi aussi Anonyme tu m'as bien fait rire, et ta théorie de compensation sonne carrément juste, bien vu.

Sans ça juste correction de mon commentaire : je voulais dire féline et humaine, au singulier. Bonne nuit à touzes, je tourne sur la banquete à Tetouan, demain matin Richard Matthew Stallman est à la faculté des sciences, *yikes* je suis excité comme une gamine de 10 ans qui va intw Justin Bieber !!

Anonyme a dit…

Avec ça, c'est sûr les chats (et leurs amoureux) n'ont pas fini de se rappeler à toi... :p

Pauvre petit choupinet agressé par les vampires à quatre pattes, entre nous : les pub pour yaourt avec des hommes et des femmes à poils dessus ça te défrise pas aussi?

Perso, j'ai pas le temps de m'occuper de mon chat pervers-mateur quand je suis "partie"... Vous croyez que c'est grave docteur?

Au bout du compte nos charmants minets t'ont permis d'exposer ton phrasé branchouille, chic et choc, ça mérite pas un câlin ça ?

DIdier a dit…

dowhatchialike!

Anonyme a dit…

Rien que le terme de "PD à chats" est d'une incroyable imbécilité venant d'un gay - rapport au mythe de "l'ersatz d'enfant" et j'en passe. Il n'a pas de "PD à chats" pas plus que "d'hétéros à chats". Je préfère personnellent raquer 1000 euros pour le scanner de mon chat que pour les jantes de ma bagnole ou pour toute autre connerie purement matérielle. Il faut faire un minimum gaffe à ce qu'on écrit quand prétend représenter une communauté.

DIdier a dit…

zzzzzzzzzzzzz.omg, je suis tellement grossier d'oser parler de "pédé à chat", quelle stigmatisation de l'identité, quelle réduction de l'humain.zzzzzzzzzzzzzzzz. Tu t'es trombé de blog!
Bye!

Anonyme a dit…

Moi le chat de ma mère me lèche les cheveux... Avec sa langue rapeuse, ça me fait un effet, je te raconte pas! C'est considéré comme de la zoophilie?

Anonyme a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=JNu7do5sCv0

Anonyme a dit…

un minou, pour proteger son grain des rongeurs, c'est plus pratique qu'une tapette.
kriss, le vieux matou.

Anonyme a dit…

Moi, j'ai adoré le billet de Didier

Miaouuuu

Qui suis-je ?

Un chat malingre de basse-cour avec des dindes socialistes

Le propriétaire socialiste d'un chat de basse-cour coiffé à la manière d'un bol renversé comme Bertrand du Guesclin (1320-1380)

Un chat de gouttières noble et courageux

Excusez moi j'ai vu une souris traversé la ruelle mal famée et mal éclairée où avec mes posses on anime une Wild Cat Sound System(WCSP).

Qui suis-je alors ?

RZA The Cat formerly known as Ice The Cat

Fastbear a dit…

Quand je dis à des pédés que je veux pas d'animaux dans mon 38m² parisien c'est comme quand je dis aux hétéros classe moyenne de mon boulot que je veux pas d'enfants. Par contre quand je suis affectueux en public avec des humains c'est un peu la gêne qui domine ! Monde de merde.

Didier Lestrade a dit…

@ Fastbear : exactement!!!!

Albert a dit…

"Pour moi, un mec qui a un chat, même s’il a une bite de 25 cm, c’est comme si sa bite ne faisait plus que 20 cm."

Tu as cherché longtemps pour pondre ce sommet de la beauferie homo ? J'avais de l'estime pour toi, mais à ce niveau d'écriture, on dirait du Dustan. Ca ne me fait pas rigoler du tout.

fille de Pau a dit…

Albert, vous manquez d'humour : depuis quelques temps Didier écrit de plus en plus avec une drôlerie qui m'évoque une "Claude Sarraute" en plus gai(e) !

Anonyme a dit…

Et oui les chats, ont conquis le Monde, en terme d’évolution, ils se sont super bien démerdé. Ce sont des parasites, qui squattent les transports, les maisons, les frigos, qui peuvent se tirer et vivre dans la nature en bouffant des petits oiseaux, ou re-squatter chez un autre hominidés, et même redevenir sauvage comme en Australie. Ils ont même compris qu'il fallait pas bouffer les fils des ordis, car pour finir de conquérir le Monde, ils doivent être présent sur le Web...

Jhn a dit…

Nan mais juste, la pub sur Youtube, ça n'a rien à voir avec les chats. On sort simplement de cette période dorée où on pouvait encore échapper à la pub sur Internet. C'est fini, ils ont tous compris qu'on préférait regarder les trucs sur le net, sur Youtube ou ailleurs. C'est tout.

Didier Lestrade a dit…

Oui c'était une boutade, je sais que c'est pas à cause de ces chats que Youtube devient payant! j'exagère!

Freedonio a dit…

http://youtu.be/w0ffwDYo00Q

Jhn a dit…

Lol.
Tiens, soudainement ça me rappelle ça. ; )
http://www.viedegeek.fr/media/2011/06/Logo-youtube-cat-videos.jpg

Anonyme a dit…

OMG Didier... Au nom de toutes les lesbiennes qui détestent les chats, c'est-à-dire juste moi, M-E-R-C-I.

C'est comme si le psy venait de me dire que je ne suis pas folle ou comme si mon patron admettait en me regardant dans les yeux qu'il sait bien que j'ai toujours raison.

FUCK CATS.